Quels conseils pour accéder à l’emploi avec un handicap

Il est assez difficile pour une personne en situation de handicap de trouver un emploi en France. En effet, selon de nombreuses recherches menées sur ce sujet, il en ressort que le chômage est deux fois supérieur chez les personnes handicapées. Ainsi, il faut trouver le bon moyen pour décrocher un emploi et se créer une certaine stabilité professionnelle.  Découvrez dans cet articles quelles sont les astuces pour avoir un travail avec un handicap ?

Se faire reconnaître travailleur en situation de handicap

Vous faire reconnaître comme un travailleur en situation de handicap vous permet de bénéficier des dispositifs d’accompagnement spécifiques (accès aux contrats aidés, au Cap emploi, aux centres de rééducation professionnelle…). Notez, par exemple, que le Cap emploi est dédié aux travailleurs handicapés. Ses conseillers maîtrisent les systèmes d’aides spécifiques et sont en relation avec les entreprises engagées. Ces dernières proposent des postes aux personnes en situation d'handicap. Par ailleurs, pour vous faire reconnaître travailleur handicapé, vous devez vous rendre à une maison départementale de personnes handicapées (MDPH). Après la transmission d’un dossier médical et administratif, une équipe de professionnels (médecins, ergothérapeutes, psychologues, etc.) vous délivrera un avis. Ensuite, la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) va statuer. En tant que travailleur handicapé reconnu, plusieurs structures peuvent vous accompagner dans la définition de votre projet professionnel et la trouvaille d’un poste.

Cibler les entreprises

Normalement, toutes les entreprises de plus de 20 employés sont tenues d’avoir un quota de 6 % de travailleurs handicapés. C'est notamment le cas du Café Joyeux, qui recrute exclusivement des personnes présentant un handicap. Cependant, toutes les entreprises n’ont pas la même politique d’accueil. En effet, certaines sociétés sont des entreprises engagées et savent adapter le management au handicap. Ainsi, l’idéal serait de vérifier si la compagnie se trouve dans les 349 entreprises labellisées Diversité sur le site de l’Afnor. Cependant, malgré la difficulté de leur exercice, sachez que les domaines de la vente et de la restauration proposent énormément d’opportunités, d’autant plus que ces secteurs peinent actuellement à atteindre leur quota. Il faudrait donc y penser.

Recourir à des cabinets de recrutement spécialisés

Vous avez aussi la possibilité de passer par des cabinets de recrutement spécialisés. Certains sélectionnent le candidat sur CV puis procèdent à un entretien téléphonique. Le but de ce dernier est d’aborder avec les futurs employés les questions relatives aux aménagements de poste nécessaires. À l’issue de l’entretien, les candidatures sélectionnées sont transmises aux entreprises qui recrutent des salariés en situation de handicap.

Préparer son entretien

L’entretien étant une étape clé dans le processus de l’obtention d’un poste, il convient de bien le préparer et de se mettre en condition. Cela consistera à vous poser les questions comme « où en êtes-vous de l’acceptation de votre situation ?» ou « êtes-vous prêt à communiquer sur votre handicap si le poste l’exige?». En outre, il vous faudra lister vos compétences afin de montrer de quoi vous êtes capables et qui vous êtes grâce à elles. Il faudra également prendre le temps de réfléchir à votre valeur ajoutée. Vous êtes différents des autres salariés, peut-être bien, mais en quoi cette différence peut devenir un atout ? Quelles sont vos véritables motivations ? Pensez à optimiser votre CV s’il contient des périodes d’inactivité. Il faudra, par exemple, le présenter de façon thématique et non par un ordre chronologique. L’idéal pour vous serait de mettre en avant vos domaines de compétence. Par ailleurs, renseignez-vous sur qui sera votre interlocuteur lors de l’entretien. Enfin, il faudra penser à vos prétentions salariales.