Réussir un investissement, faut-il sortir de la Belgique ?

Réussir un investissement, faut-il sortir de la Belgique ?

C’est un fait ! Pour assurer votre avenir financier, et pour minimiser aussi les participations sociales, laisser simplement votre argent reposer à la banque n’est pas une solution. Il faudra vous lancer dans des investissements. De nos jours, les placements peuvent se décliner en différentes sortes : immobiliers, boursiers, etc. Tout est une question de budget et d’envie. Mais une question demeure : faut-il sortir de la Belgique pour réussir votre investissement.

Pour la revente d’or : la Belgique propose le meilleur marché

Si vous comptez revendre de l’or, sortir de la Belgique n’est pas conseillé. Dans le pays, vous profitez d’un régime fiscal attractif. Pour la vente d’accessoire en or dans des boutiques spécialisées dans les bijoux d’occasions, vous n’avez aucune taxe à payer.

En outre, l’estimation du prix des accessoires à vendre est pour le moins avantageuse pour les revendeurs. Les spécialistes prennent en compte aussi bien le carat, mais l’état des bijoux, les pierres précieuses en plus de la valeur du marché pour vous proposer un prix plus qu’attractif.

La transaction se fait en quelques heures et en cash. Vous vous éloignez de la latence des banques belges à vous accorder un certain financement.

Pour les placements immobiliers : une plus grande diversification est de mise

S’il s’agit d’investissements immobiliers, selon le cabinet comptable, sortir de la Belgique peut être une bonne idée. Vous pourriez ainsi profiter d’une plus grande diversité de placement. De quoi minimiser les risques et optimiser vos gains. Dans la pierre, le cabinet comptable en Belgique conseillera toujours de diversifier son patrimoine pour garantir la réussite des investissements, cliquez ici pour en savoir plus.

Sortir de la Belgique vous permettra peut-être aussi de négocier de meilleurs prix pour vos investissements immobiliers. En Europe, à cause de la baisse du taux des crédits immobiliers, on assiste à une augmentation des demandes d’achats de biens et donc à une tension exponentielle des prix.

Tout est une question d’envie et de logistique

Mais il faut dire qu’investir en dehors de la Belgique nécessite une certaine organisation et logistique. C’est valable aussi bien pour les résidences secondaires que pour les actions d’entreprise. Pour vous éviter les allers et les retours dans le pays, vous devez engager des gestionnaires de fonds sur place qui vous rendra des comptes et qui pourra agir en votre nom.

En outre,  vous devez au moins faire un déplacement dans votre pays ou ville d’investissement pour la conclusion des transactions et pour voir de vos propres yeux votre placement avant de mettre quelques argents que ce soient. C’est le gage de la réussite de votre démarche.  Notamment dans l’achat d’un bien immobilier, vous contentez d’une visite virtuelle n’est pas conseillée.

Au final, en fonction des types d’investissement à faire, opter pour un pays ou une ville en dehors de la Belgique peut être une bonne idée. Mais tout est aussi une question d’envie. Non seulement ce genre de placement peut nécessiter de l’organisation en plus, mais aussi un financement conséquent.